Société

Mort subite : En une semaine, trois personnes sont décédées en pleine rue

En pleine pandémie de Covid-19, la série des morts subites se poursuit. En une semaine, trois personnes d’un âge avancé sont décédées en pleine rue. Selon l’obs hier vendredi, Moussa Kâ, un ancien militaire âgé de 68 ans, est mort en plein jogging. Le drame a eu lieu sur la Corniche Ouest, selon les informations glanées par le journal L’Observateur. Mercredi 5 août dernier, la plage de Ngor a été le théâtre d’un drame similaire. Le nommé Mame Alias Mendoz, 65 ans, a été victime d’un malaise cardiaque alors qu’il effectuait des exercices d’aquagym. Le jeudi 6 août, un homme de 55 ans est mort, subitement, au coin d’une rue, au rond-point de la Sicap Liberté 5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-sept − deux =