Afrique

Elections au Nigeria : la Commission électorale autorise la reprise de la campagne

Et c’est reparti pour la campagne électorale au Nigeria ! Après le report des élections ce week-end pour des “problèmes logistiques”, la Commission électorale du pays a autorisé les candidats à reprendre la route de la campagne.

Samedi, pourtant, le président de la commission avait été ferme envers les candidats, leur enjoignant de cesser de faire campagne. Une injonction qui a fait rugir les deux principaux partis à ces élections. Le All Progressives Congress (APC) du président sortant Muhammadu Buhari a notamment jugé “illégale” la déclaration de la commission électorale.

Dans un communiqué, le président du parti Adams Oshiomhole a martelé que son parti clôturerait sa campagne jeudi à minuit, “comme prévu par la loi électorale”. Même son de cloche dans le principal parti d’opposition, le Parti démocratique populaire (PDP) qui a dénoncé une interdiction “directement en conflit” avec la loi électorale.

Et selon cette loi, les campagnes sont interdites la veille du scrutin. C’est désormais le 23 février que doivent se tenir les élections générales au Nigeria. La présidentielle, très disputée, mettra notamment aux prises deux dinosaures de la politiques nigériane, le sortant Muhammadu Buhari et l’ancien vice-président Atiku Abubakar.

Merci de liker et de partager:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − 3 =